faut-il externaliser ou internaliser son pôle Social Media ?
24Mai

Nous évoquions dernièrement l’importance de mettre en place un pôle Social Media pour optimiser la Relation Client. En effet, disposer d’un site, c’est bien… mais pas suffisant. Il faut savoir investir les réseaux sociaux, y faire vivre sa marque en les animant au quotidien… Mais comment s’y prendre ? Faut‑il internaliser ou externaliser son pôle Social Media ? Selon le profil de l’entreprise, quel modèle choisir ? On fait le point !

Découvrez aussi notre ebook : Réseaux sociaux, quels impacts dans la Relation Client ?

Option 1 : externaliser votre pôle Social Media

Externaliser votre pôle Social Media revient à confier les rênes de vos réseaux sociaux (animation de communauté, présentation des offres, réponses aux questions…) à un prestataire ou à une agence spécialisée, comme vous feriez appel à un expert-comptable ou à un avocat externe.

Les avantages

  • Aucun besoin de recruter au sein même de votre structure. La solution externe promet une réponse à vos besoins pratiquement “prête à l’emploi”.
  • Un coût moins élevé. En effet, en confiant votre activité Social Media à une agence, vous n’avez pas besoin de recruter une personne (ou plusieurs).
  • Une présence 24 h / 24, 7 jours / 7. L’agence doit être capable de répondre aux questions des particuliers, même en soirée ou en week‑end, ce que votre entreprise ne pourrait peut-être pas faire. L’agence, elle, s’y engage !
  • Une expertise des réseaux sociaux, un regard objectif et stratégique que vous n’avez sans doute pas. Comme on dit, chacun son métier ! Pour une efficacité optimale, mieux vaut ne pas s’improviser Social Media Manager ou Community Manager.

C’est pour votre entreprise si…

Vous êtes une petite entreprise qui souhaite prospérer et bénéficier du meilleur sur le web sans avoir à investir dans un recrutement. C’est également une solution intéressante si vous n’êtes pas rompus aux codes des réseaux sociaux, pour éviter tout faux pas ou “bad buzz.

À lire également : Comment saboter sa Relation Client sur les réseaux sociaux ?

Enfin, si vos clients ont besoin de réponses le week-end (c’est le cas dans le secteur du tourisme, par exemple) mais que vous n’êtes pas ouverts 24 h / 24, les agences sont là pour ça !

Option 2 : internaliser votre pôle Social Media

Plutôt que d’externaliser, vous pouvez également décider de contrôler tout le processus Social Media, au sein même de votre entreprise, en ajoutant un ou plusieurs postes à votre équipe.

Les avantages

  • Une culture de l’entreprise mise en avant. Le Social Media Manager et le Community Manager “maison” distillent mieux que personne l’ADN de l’entreprise, ses enjeux et ses valeurs. De plus, ils sont au courant en temps réel de toutes les informations concernant l’entreprise.
  • Des sujets pointus mieux maîtrisés, surtout en B2B : qui mieux que vous connaît votre secteur ? Sans doute pas une agence généraliste…
  • Un meilleur contrôle des coûts sur le long terme. Investir dans un recrutement, c’est aussi miser sur la durée !

C’est pour votre entreprise si…

Vous appartenez au secteur du B2B et évoluez dans un domaine très technique. Si vous pouvez assumer le recrutement d’une ou de plusieurs personnes, ou si vous détenez dans votre équipe un profil qui a les bonnes compétences… N’hésitez plus !

En interne ou en externe, l’important est d’investir le domaine du Social Management en évitant les fausses notes. Pour cela, vous pouvez aussi vous faire accompagner par des professionnels qui sauront répondre à vos questions.
 

 

Crédit photo : Pexels

Articles que vous pourriez aimer :

Face à l’IA et au digital, l’humain reste primordial
Dans un contexte où la digitalisation des usages et les intelligences artificielles continuent de déchainer les passions, force est de
Read more.
satisfaction client logos
Optimiser la satisfaction client : Une résolution unanime pour 2019
« La meilleure des publicités, est un client satisfait ». La célèbre citation de Bill Gates a définitivement sacré la
Read more.
Black Friday : Hymne à la spectacularisation et à l’hyperconsommation
Qui n’a pas déjà vu ou assisté à ces scènes ahurissantes ou trois acheteurs s’agrippent compulsivement au carton géant d’un
Read more.

Déposer un commentaire

Erreur: Please check your entries!