Digital Luxe Meeting
31Mai

Fort de sa place d’expert dans le Service Clients, Logos s’est rendu à la seconde édition du salon… qui n’avait de prestigieux que le nom. Retour sur un rendez-vous manqué.

Le 10 mai dernier se tenait à Paris la seconde édition du Digital Luxe Meeting, un salon professionnel prenant à cœur la convergence entre le secteur d’activité du luxe et celui du digital. Au programme : des rencontres, des rendez-vous professionnels auprès des plus grandes marques françaises, des interventions de qualité. Du moins sur le papier (glacé, c’est plus chic !).

Logos y était. En qualité d’expert reconnu dans le Service Clients et partenaire de l’événement, Jean-Antoine Martos, son dirigeant, avait toute sa place pour intervenir auprès des 200 invités prévus.

Le jour J pourtant, la belle vitrine brillante de l’événement s’est largement fissurée.

Passons rapidement sur le changement de lieu, qui promettait un événement sur les Champs-Elysées. Et qui, a été délocalisé, sans demander l’avis des intervenants, sur un lieu de réception inapproprié pour le thème, dans le 12e arrondissement de Paris (bye-bye prestige).

C’est surtout face à une organisation défaillante que Logos a dû faire face toute la journée : des participants plutôt rares, une dizaine de stands trop peu fréquentés (la conséquence du changement de lieu ?), bien loin des échanges passionnants promis. L’intervention de Logos a, elle, été décalée de deux heures dans la programmation, sans explication, ni ménagement.

Mais la palme de la déception revient sans doute aux one-to-one vendus par l’événement : des rendez-vous privés auprès de prospects déjà intéressés, la promesse de possibles contrats en somme… Sur dix rendez-vous « achetés » par Logos auprès des organisateurs, seuls trois ont été honorés. Quid des autres ? Pourquoi n’ont-ils pas été relancés et confirmés en amont ? Pourquoi ne pas avoir donné leur place à d’autres sociétés s’ils ne pouvaient honorer leurs engagements ? Des questions qui resteront dans l’ombre de ce rendez-vous manqué.

Photo : capture d’écran vidéo Digital Luxe Meeting.

Articles que vous pourriez aimer :

Fidéliser implique d’avoir une meilleure connaissance de ses clients
Une connaissance client optimale conduit à une expérience client mémorable. Véritable matière première des actions marketing et essentielle aux services
Read more.
Taux de résolution au premier contact
La résolution au premier contact reste le Graal de la relation client
C’est un fait, de plus en plus de français appréhendent de devoir contacter un service client. Pour cause bien souvent,
Read more.
L’Abonné, un client qui mérite une attention toute particulière
L’offre par abonnement, traditionnellement propre à des secteurs tels que la presse, la téléphonie ou la télévision continue de gagner
Read more.

Déposer un commentaire

Erreur: Please check your entries!